Les algues...

Nous souhaitons vous présenter les algues. D'abord d'une manière générale mais aussi précise que possible puis en vous donnant des informations plus nutritionnelles et fonctionnelles dans les rubriques microalgues et macroalgues.  

Les algues appartiennent à la fois au règne végétal et au règne protiste (organisme unicellulaire). Elles ne possèdent ni racine, ni tige, ni feuille, ni système de vascularisation. Elles appartiennent à des végétaux dits inférieurs nommés thallophytes. Les algues sont constituées d'un corps végétatif appelé un thalle qui peut être unicellulaire ou bien une constitution de cellules associées. On peut distinguer deux groupes d'algues, les microalgues  et les macroalgues.  Pour faire simple, les microalgues sont des organismes dont le thalle est invisible à l'oeil nu et inversement pour les macrolagues.

Algues

Les Microalgues

Les microalgues sont des organismes vivants apparus, sous leur forme primaire d'une cyanobactérie, sur Terre il y a 3,7 milliards d'années.  Les microalgues sont à la fois procaryotes (pas de noyau pouvant contenir l'ADN) ou eucaryotes (l'ADN est contenu dans un noyau). Elles mesurent de quelques micromètres à une centaine de micromètres, de formes et de couleurs différentes. Certaines espèces sont autotrophes c'est-à-dire la capacité de synthétiser leur matière organique à partir de matière inorganique (énergie lumineuse+carbone sous forme de CO2 présent dans l'eau+ sels minéraux) par processus de photosynthèse grâce à la chlorophylle qu'elles contiennent. A l'opposé certaines espèces dépourvues de celle-ci ont besoin de la matière organique déjà existante pour se nourrir, ce mode de nutrition est appelé hétérotrophie. Il y a enfin la combinaison des deux modes de nutritions nommée mixotrophie. En suspension dans l'eau, elles constituent le phytoplancton qui est la base de la chaîne alimentaire marine. Le phytoplancton joue également un rôle déterminant dans le cycle du carbone.

Les microalgues sont de plus en plus étudiés (30 000 espèces répertoriées sur une estimation de plus de 200 000 espèces voir des millions) car elles ont des atouts indéniables. Elles sont relativement faciles à produire industriellement, ont un rendement photosynthétique élevé et une biomasse importante. Sa production industrielle ne rentre pas en conflit avec les surfaces agricoles, et permet une production en continue. La biomasse produite est valorisée dans les énergies (algocarburants, biométhane, etc), dans l'environnement (traitement des eaux usées, captation du CO2, etc). Les microalgues produisent également des molécules d'intérêts d'une grande variété (ex: acides gras polyinsaturés oméga-3, protéines, lipides, pigments, etc ) attirant de nombreux groupes pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires, et de chimie.

A ce jour et en France , seulement 4 espèces sont autorisées dans les compléments alimentaires humains la spiruline, la chorelle, l'ondetella aurita et enfin Aphanizomenon flos-aquae (algue bleue-vert du lac klamath, Oregon, USA).  Face aux enjeux industriels mentionnés plus haut, notre pays compte un grand nombre de petits producteurs principalement de spiruline.

Microalgue Klamath

Les macroalgues

Les premières macroalgues sont apparues progressivement, il y a 1,7 milliard d'années et sont eucaryotes. Elles sont divisées en trois familles de couleurs. Les algues vertes (chlorophycées), les algues brunes ( Phéophycées) et enfin les algues rouges (Rhodophycées). Ces différences de couleurs proviennent des pigments qu'elles contiennent dans leurs chloroplastes en plus de la chlorophylle a (responsable de la photosynthèse). Ces pigments (chlorophylle B, Carotenoïde, Phycocyanine, Phycoérythrine) ont la capacité de piéger des longueurs d'ondes spécifiques de la lumière et de transmettre cette énergie vers la chlorophylle A. Les algues vertes sont présentes jusqu'à 5 m de profondeur, les algues brunes jusqu'à 25 m et enfin les algues rouges jusqu'à 50 m (ces profondeurs mentionnées peuvent variées en fonction de la clarté de l'eau, de la saisonnalité).Cette limite de vie pour chacune des espèces est fixée par la pénétration non homogène de la lumière (ou plutôt le spectre lumineux) dans l'eau. Les macroalgues peuvent mesurer de quelques centimètres à plusieurs mètres (60 m de long pour certaines laminaires, algue brune), être en suspension ou aggripées sur un support, elles peuvent être fines ou épaisses. En france, sa récolte et transformation se situent traditionnellement en Bretagne. L'algue alimentaire peut être utilisée en tant que légume, soit sous forme de produits alimentaires intermédiaires  (ex: agar-agar), soit dans la composition de produits cosmétiques, alimentation animale, engrais...

Si il existe plus de 25 000 espèces de macroalgues, seule 21 espèces sont autorisées dans l'alimentation humaine.




Promotions